Main mise sur Killzone 2 : review !

Publié le par Zalessandroo

http://www.ultimateps3.fr/upload/image/killzone2_1.jpg



Le site thegamereviews.com nous propose une rapide review de Killzone 2, qu'ils ont pu essayer en démo lors du dernier E3...

Il n'y a pas si longtemps de ca, Killzone 2 était le style de jeu dont on pensait qu'il n'atteindrait pas tous les espoirs placés en lui. Le premier titre de la série ne fut pas le "Halo Killer" contrairement à ce que beaucoup de gens pensaient, et un très ambitieux "aperçu visuel" à l'E3 2005 a presque compromis le projet dès son commencement lorsqu'on a vu que l'ingame n'était pas du même acabit. Tout cela est toutefois sur le point de changer, au moment où Guerilla Games a fini de préparer Killzone 2, l'ironie pourrait bien se retourner contre ceux qui ont enterré ce titre trop tôt.

Dans un petit coin tranquille du stand E3 de Sony, il y avait une démo jouable de Killzone 2. Après une longue queue, c'était enfin notre tour de nous mettre dans les chaussures du nouveau protagoniste Sev. Après dix minutes de jeu, j'ai su que c'était un titre incontournable, et que Sony réserve son Killer App pour le lancer juste après la période de vacances, là où il pourront ramasser les billets à la pelle.

La première chose qui vous frappe dans Killzone, c'est que c'est presque aussi beau que la Tech Demo qui lui a causé tant de tort. Le jeu tournait sur un code Pre-alpha, mais les personnages et les paysages étaient des plus détaillés que j'ai vu sur PS3 (ou n'importe quelle console Next-Gen d'ailleurs), facilement à la hauteur de ceux de MGS 4.

Deux-trois choses qui illustrent vraiment la qualité graphique impressionnantes : les éléments destructibles et les réactions des ennemis lorsqu'ils sont touchés. A l'instar de beaucoup de shooters, Killzone a opté pour un système de couverture qui vous permet de survivre un peu plus longtemps dans les échanges de coups de feu, offrant un élément stratégique supplémentaire. Apparemment, tout ce que vous pouvez faire, les ennemis peuvent aussi le faire, et vous pouvez être sûrs que les Helghasts vont se planquer derrière  les murs, les sacs de sable, ou toute autre fortification à leur portée. Cependant, vous ne pourrez vous satisfaire d'un jeu "je m'arrête, je me planque et je tire". Tirer sur une planque la détruit et ils doivent alors en trouver une autre. Le meilleur exemple de la Démo était sans doute là où tout un groupe de Helghasts se cachaient derrière un bâtiment détruit par un bombardement et nous canardaient. On a sauté sur une mitrailleuse et on a commencé à tirer sur la maison. Pendant qu'on mitraillait, des morceaux du sol et des bouts de mur s'effondraient, et nos partenaires (dirigés par l'IA) purent s'occuper du reste une fois que les ennemis étaient à découvert. Voir les débris et la poussière voler à chaque impact de balle vous donne vraiment l'impression que vous tirez sur un vrai batiment, et tout cela paraissait extrêmement réel.

Une autre interaction assez incroyable est la façon dont les ennemis réagissent lorsqu'on leur tire dessus. On est tous habitués aux ennemis qui se prennent la jambe et laissent tomber leur arme lorsqu'ils sont touchés, mais dans Killzone c'est d'un autre niveau. Les réactions sont tellement viscérales, tellement réalistes que vous vous demandez quel type de recherches a fait l'équipe de développement pour déterminer la façon dont doit se comporter quelqu'un qui reçoit une balle. Par exemple, à un moment dans la démo j'ai pu me faufiler derrière un ennemi et l'attaquer par derrière avec mon pistolet. Je ne voulais pas le tuer tout de suite, juste voir sa réaction, et le soldat sans visage n'a pas déçu. Au moment où la balle l'a touché, il s'est tendu comme s'il avait une douleur dans le bas du dos, et cherchait à atteindre l'endroit de sa blessure. Après quelques instants de souffrance très réaliste (je ne peux qu'imaginer la grimace qu'il avait si j'avais pu voir son visage), il se tourna vers moi, toujours affecté par la douleur, et ouvrit le feu. Tandis que je l'achevais, chacun des impacts de balle m'avaient convaincu du niveau de détail apporté par l'équipe aux blessures, des petits détails que peu remarqueront, et pourtant c'est vraiment incroyable.

Les seuls problèmes que je vois avec Killzone 2 sont que les controles sont assez délicats, et le manque d'une vue "carte" ou d'indicateur d'objectif qui font qu'il est difficile de trouver vos objectifs. En ce qui concerne la visée, je suppose que pour l'instant la sensibilité est mise assez haute, ou qu'au moins un ajustement sera rendu possible dans la version finale. Par contre pour le manque d'indications sur ce que vous devez faire, ca peut être plus embêtant. Espérons qu'une telle chose soit implémentée d'ici la version finale, Sinon Killzone 2 pourrait connaître le même destin que Haze dans lequel vous passez beaucoup de temps à vous balader sans idée clair à l'esprit.

Tandis que notre démo se terminait (en plein milieu d'une bataille de tanks) et que nous confions les contrôles à la prochaine âme chanceuse qui s'était présentée, nous sentions que Killzone 2 se façonne de manière à devenir un jeu très spécial. Bien que nous devions attendre Février 2009 pour mettre la main sur la version finale, ce qu'on a vu jusque là n'en n'est pas moins incroyable. Même s'il n'y a plus besoin d'un "Halo Killer", ce shooter prend forme pour être dans la lignée des opus Xbox de Bungy.

Y'a eu du chemin de fait depuis l'époque où c'était une blague, non ?






Source : Ultimate PS3

Publié dans News

Commenter cet article