LittleBigPlanet

Mis en avant dans des proportions indécentes au dernier PlayStation Day à Londres pour un jeu destiné à n'être distribué que sur le PSN, LittleBigPlanet est déconcertant à plus d'un titre. S'inscrivant dans la droite lignée délirium/kawai de Locoroco ou encore Patapon, LittleBigPlanet possède une telle profondeur grâce à son mode création qu'il pourrait bien changer nos habitudes de joueurs. Embarquons sans plus attendre pour cette planète mystérieuse...



LittleBigPlanet 



Dans ce titre étrange et original en diable (pour ne pas dire ovni), on dirige un petit personnage nommé Sackboy. Cette adorable petite poupée va devoir se frayer un chemin dans un jeu de plates-formes en fausse 2D (avec une notion de profondeur). Comme dans un MicroMachines, l’univers dans lequel on évolue est démesurément grand. A titre de comparaison, imaginez qu’un ballon de foot est quatre ou cinq fois plus grand que notre personnage. Grâce à une physique réglée aux petits oignons, on pourra utiliser l’ensemble des lois de la gravité pour se déplacer. Afin de franchir un obstacle comme l’énorme ballon de foot, on pourra le pousser, courir à sa poursuite et sauter pour s’accrocher et profiter ainsi de l’inertie pour passer de l’autre côté. Comme vous le voyez, c’est simple, mignon et pourtant LittleBigPlanet recèle une richesse insoupçonnée...




Aperçu LittleBigPlanet Playstation 3 - Screenshot 48
Plus kawaï qu'une poupée vaudou et tout aussi mystérieuse. Je prends.  Si l’on devait se contenter de traverser les quelques niveaux conçus par les développeurs, le jeu n’aurait pas dépassé le quart de la popularité qu’il accumule aujourd’hui. Ce qui excite les joueurs de tout bord, c’est la possibilité de créer ses propres niveaux à l’aide d’un outil particulièrement puissant et simple d’accès. Exit les jeux PC où il fallait passer des jours dans des interfaces compliquées, ici tout se fait dans le jeu lui-même, à partir de son personnage et avec l’aide de menus contextuels. On définit quels objets on veut placer, s’ils sont fixes ou animés, leurs propriétés physiques et le tour est joué. Il ne reste plus qu’à envoyer votre création aux joueurs du monde entier via le PSN.



Aperçu LittleBigPlanet Playstation 3 - Screenshot 51
Honnêtement, l'ambiance est d'une naïveté absolument craquante.
Si le jeu est disponible en téléchargement, ce n’est pas un hasard. Le joueur n’ayant pas accès au contenu créé par les autres louperait une grande partie de l’intérêt du titre. De plus, comme LittleBigPlanet peut se jouer jusqu’à quatre en simultané, ce serait aussi dommage de ne pouvoir profiter de cette option pour affronter ses amis dans de folles courses où la précision et la rapidité d’exécution auront autant d’importance que votre juste analyse des réactions en chaîne. A l’instar d’une chute de dominos, LittleBigPlanet possède un côté hypnotisant dès qu’un élément se met en mouvement. Et puis un jeu à la fois coopératif (certains passages nécessitent une action coordonnée avec les autres) et compétitif (être celui qui a ramassé le plus de pièces est très gratifiant), c’est suffisamment rare pour lui réserver une place de choix sur le disque dur de sa PS3.



Aperçu LittleBigPlanet Playstation 3 - Screenshot 52
Aperçu LittleBigPlanet Playstation 3 - Screenshot 54Aperçu LittleBigPlanet Playstation 3 - Screenshot 55Aperçu LittleBigPlanet Playstation 3 - Screenshot 58



Source : Jeuxvideo.com