Motorstorm : Pacific Rift

Faisant partie de la première fournée des jeux sur PlayStation 3, MotorStorm avait su s'attirer un capital sympathie respectable, notamment grâce à ses courses online pleines de surprises. Bien loin cependant de la bande-annonce initialement projetée lors de l'E3 2006, le jeu introduisait brillamment le jeu vidéo Full HD cher à Sony. Présenté dans une version jouable à 40% de son développement, MotorStorm Pacific Rift s'est offert à nous lors du PlayStation Day à Londres.




MotorStorm Pacific Rift 



La grosse nouveauté de cet épisode réside dans l’environnement inédit qui accueillera les courses sauvages. Le décor n’est autre que l'île d'Hawaii. Mais loin de la vision idyllique que l'on peut se faire de ses plages de sable fin, les développeurs de MotorStorm Pacific Drift se sont appliqués à rendre l’île aussi dangereuse que possible. Roche volcanique, crevasses, plans d’eau et palmiers au beau milieu des tracés, ou encore constructions mal placées et autres chutes vertigineuses, tout un programme. Sur les seize courses dont le jeu disposera à sa sortie, le producteur du titre nous assure que chacune aura un cachet unique. En attendant, la version de démonstration accessible lors de l’événement ne nous permettait que de voir un seul circuit pour le mode solo (le titre comportera aussi un mode de jeu en écran partagé pour deux joueurs).



Aperçu MotorStorm Pacific Rift Playstation 3 - Screenshot 1
Proche du premier volet, la qualité graphique n'en reste pas moins de bon goût.
La jungle luxuriante domine majoritairement le tracé auquel nous avons pu nous essayer. Les arbres sont feuillus et les graphismes des éléments particulièrement soignés. Malheureusement on ne peut pas en dire de même des textures de la piste ou des bâtisses jouxtant le chemin. Moches et grossières, ces dernières ont intérêt à subir un gros lifting avant la sortie du jeu. Mais passons sans plus attendre à la partie qui vous intéresse le plus : le gameplay ! A l’instar du premier opus, de la sélection de votre engin dépendra votre façon d’aborder la course. En buggy on fait un peu ce que l’on veut alors qu’en moto il vaudra mieux se la jouer rapide et discret. La conduite est identique en tout point à son prédécesseur. L’inertie exagérée des véhicules vous obligera à anticiper au maximum tout changement de direction et l’utilisation du boost devra se faire à bon escient. Au volant du Monster Truck, LE nouveau venu (ça fait un peu léger comme ajout), le sentiment de surpuissance est vraiment convaincant. Manque de bol, après GTA IV où l’on peut dézinguer des lampadaires à grands coups de pare-chocs, se voir arrêter par un petit palmier d’un mètre vingt, ça surprend. Au final, cette première rencontre avec MotorStorm Pacific Rift nous laisse un goût amer. Graphismes pour le moment indignes de la PS3, manque de nouveaux joujoux à quatre roues et jouabilité toujours aussi approximative, on n’est pas franchement à la fête. Heureusement pour nous, l’équipe de Evolution Games a jusqu’à l’automne pour peaufiner leur bébé. Allez les gars, on est avec vous !

 

Aperçu MotorStorm Pacific Rift Playstation 3 - Screenshot 5Aperçu MotorStorm Pacific Rift Playstation 3 - Screenshot 6Aperçu MotorStorm Pacific Rift Playstation 3 - Screenshot 8Aperçu MotorStorm Pacific Rift Playstation 3 - Screenshot 9




Source : Jeuxvideo.com